Comment accorder un adjectif en russe ?

Comment accorder un adjectif en russe ?

Comment peut-on le faire sans réfléchir trois ans à chaque nouvelle phrase et parler facilement russe ?

Je vous propose ici un aide-mémoire efficace et vous donne MA solution pour accorder aisément les adjectifs en russe ?

img_accord_adjectif_en_russe

Nous continuons aujourd’hui sur la lancée de l’article précédent et (re)voyons un fondamental de la gramaire russe. En effet il est indispensable de connaître ces règles pour bien s’exprimer dans cette langue. Je parle en connaissance de cause car je me fais régulièrement taper sur les doigts par ma copine (russe) car j’accorde mal un adjectif parfois … 😉

 

Les deux règles fondamentales à connaître pour accorder les adjectifs.
1/ Les adjectifs s’accordent comme les noms en russe (en genre et en nombre).

C’est relativement facile: les adjectifs s’accordent en fonction du nom en russe. En fait comme en français !! 

Si le nom est au féminin singulier; il en est de même pour l’adjectif etc.

Rappellons qu’un nom peut-être en russe:

  • masculin, féminin ou neutre (le genre): pour bien faire la distinction vous pouvez lire l’article précédent !
  • singulier ou pluriel (le nombre): même chose lisez l’article précédent si vous avez besoin de vous rafraîchir la mémoire.
  • selon le cas grammatical … et c’est la grosse différence avec les langues latines comme le français.

Techniquement le cas correspond à la fonction grammaticale. Mais si vous êtes hermétique comme moi au jargon et autres termes techniques je vous propose deux exemples concrets:

  • Le chien mange la pomme verte. 

Ici l’adjectif est au féminin singulier d’où la terminaison “-e”

  • Autre exemple: Le chien noimange la pomme.

Ici l’adjectif est au masculin singulier d’où la terminaison “-r”

 

2/ Or la différence FONDAMENTALE et indispensable pour apprendre facilement le russe réside dans ces deux phrases.

En effet dans la première phrase la pomme verte est un objet; elle subit l’action. Techniquement c’est un complément d’objet direct. Rappelez c’est le COD que l’on apprend à l’école primaire 😉 !

En revanche dans la seconde phrase le chien noir est sujet du verbe; c’est à dire qu’il fait l’action.

Et c’est là où il faut se concentrer; le moment crucial : en français cela ne change rien à l’accord de l’adjectif qu’il soit sujet ou objet. En russe, en revanche, l’adjectif s’accord aussi selon la fonction (sujet ou objet pour simplifié; comme dans notre exemple) !! C’est ce qu’on appel le cas. Et l’ensemble des cas donne les déclinaisons. 

L’adjectif et le nom se déclinent donc selon leur fonction dans la phrase. Je ne m’étends pas dessus pour ne pas complexifier la leçon. De plus cela cela fera l’objet d’une série d’articles ultérieurement !

Occupons-nous seulement du nominatif; c’est à dire lorsque le nom et l’adjectif sont les sujets de la phrase.

img_accord_adjectif_en_russe

3/ Comment savoir rapidement comment accorder un adjectif en russe ?

Voici un tableau récapitulatif vous permettant de comprendre facilement comment s’accorde un adjectif en russe au nominatif.

NOMINATIF (sujet)

Terminaison de l’adjectif

au singulier

Terminaison de l’adjectif

au pluriel

Masculin -ой (oï) ouый (ii)   – ые (ié) ou – ие (ié)
Féminin – ая (aia) ou – яя (iaia)
Neutre ое (oié) ou – ее (iéié)

 

Ces terminaisons sont faciles à retenir car elles sont logiques. Le russe est une langue très logique ! Il y a peu d’exceptions et cela nous arrange bien.

Avez-vous remarqué que les terminaisons des adjectifs sont très proches des terminaisons des noms ? Ici au nominatif (sujet) mais vous verrez plus tard que c’est valable pour les autres cas (objet direct, objet indirect etc.).

Donc si vous ne savez pas encore distinguer le genre des noms au nominatif (sujet) retounez à l’article précédent cela vous aidera à bien comprendre celui-ci et à retenir plus facilement l’accord des adjectifs en russe.

 

Voici quelques exemples pour bien appréhender la problématique d’aujourd’hui; l’accord des adjectifs en russe:

La belle femme: Красивая женщина (krasivaia jenchina)

Un homme jeune: Молодой человек (molodoï tchelovek)

La radio rouge: Красное радио (krasnoe radio)

Les chiens méchants: злые собаки(zlie sobaki)

J’espère que cet article vous est utile et qu’il vous permet d’améliorer votre russe.

img_accord_adjectif_en_russe

Source image: Pixabay

Maintenant dites-moi en commentaire si vous connaissiez ces règles d’accord et ce que vous aimeriez dans le prochain article !

 

Les autres cours de grammaire :

14 commentairesLaisser un commentaire

  • Très clair;la suite sera la bien venue;données connues,mais compte tenu de la difficulté du russe, un rappel est toujours utile.Merci

  • Bonsoir Adrien,
    Merci pour ces cours et je le suis abonnée. Ils m’aident beaucoup ayant commencé le russe au niveau zéro que depuis trois mois, sans avoir fait d’allemand auparavant (anglais,espagnol, italien).
    Je me retrouve en cours avec des personnes qui elles en font depuis 1 à 2 ans et grâce à vous j’arrive à bien mieux combler sans que le prof soit obligé de revenir sans arrêt en arrière. Je patauge encore en ce qui concerne les cas et les mots mous ou durs et un peu d’aide serait la bienvenue….

  • Bonjour Adrien j’ai un gros soucis au niveau d’apprentissage de la langue russe c’est “l’ordre des mots dans les phrases ” alors je voudrais que vous m’aider à m’éclairci cette parti

  • Merci beaucoup Adrien pour votre réponse qui m’encourage.
    Pour mettre plus d’atouts de mon côté, je commence des cours de russe particuliers avec une jeune femme russe mariée à un jeune homme français, et qui vit non loin de chez moi 🙂
    A très bientôt et merci encore,
    Isabelle

  • J’ai un problème, sur Assimil, ils disent que les adjectifs se placent généralement devant le nom auquel il se rapporte ( là, pas de problème) et qu’ils se divisent en adjectifs durs ( si l’avant dernière lettre de la terminaison est dure) et en mous (si l’avant dernière lettre est molle) …alors que je croyais avoir compris qu’en fait, l’adjectif était dur si le nom auquel il se rapportait était dur de par la terminaison de nom …et ainsi de suite….pourriez-vous m’aider ?
    Merci beaucoup à l’avance.
    Isa

    • Bonjour Isabelle,

      Oui je pense pouvoir vous aider.

      Vous avez raison l’adjectif s’écrit toujours devant le nom auquel il se rapporte.

      Mais attention vous devez considérer ceci :
      en russe il y a toujours 3 paramètres à prendre en compte :
      le genre (masculin, féminin ou neutre)
      le nombre (singulier ou pluriel)
      et “le cas” : grosso modo c’est la déclinaison.

      En français vous avez seulement le nombre et le genre.

      En quelque sorte le russe est en 3D et le français est en 2D :).

      Noms et adjectifs sont TOUJOURS déclinés dans une phrase en russe.

      Là où vous avez une nouvelle fois raison c’est que l’adjectif prend le genre, le nombre et la déclinaison du nom.
      Si par exemple c’est un nominatif singulier féminin : par exemple “une belle fille” : Однaя красивая девушка (adnaia krasivaia devouchka)
      alors “belle” est comme le nom : au nominatif (=sujet) singulier féminin.
      Donc on a la terminaison -ая pour l’adjectif et -а pour le nom.

      Vous avez une 3ème fois raison : pour trouver la bonne marque, c’es-à-dire la terminaison à mettre à l’adjectif et au nom pour décliner correctement il
      faut regarder comment se finit le mot.
      Donc un adjectif peut être “dur” et un le nom auquel il se rapporte “mou” en fonction de la façon dont il se termine.
      Ca ne change pas le fait qu’ils soient au même cas + même nombre + même genre mais ça décide de la marque (= terminaison) de chacun : soit une terminaison dure car c’est un mot “dur” ou alors une terminaison molle car c’est un mot “mou”.

      Pour ne pas vous tromper déterminez le genre puis le nombre et le cas. Ensuite quand vous avez tous ces paramètres décidez si c’est une terminaison molle ou dure pour l’adjectif et le nom (sachant que ça dépend du mot pour savoir si la terminaison est molle ou dure : la façon dont il se finit).

      Est-ce que c’est plus clair maintenant ?

      Adrien.

      • Oh Merci Adrien, oui, vous m’avez beaucoup aidée.
        Pour ce qui est du nombre, du genre, des déclinaisons , je n’avais pas trop de problème ayant étudié le latin et l’ Allemand jusqu’au BAC, puis par la suite un peu le japonais mais vos explications sont extra. vous devriez être professeur 🙂
        Vous m’avez totalement éclairée en m’expliquant qu’un “adjectif mou” pouvait s’accorder avec un “nom dur” en fonction de leur terminaison propre à chacun et tout devient très clair.
        Je me suis inscrite à votre newsletter qui apparaît en haut afin de vous suivre mais j’ai déjà d’autres articles à lire chez vous.
        Je désirais vous poser une question Adrien, je dois aller à Moscou au printemps 2017 : croyez-vous qu’en travaillant un peu tous les jours ( une heure environ) , je serai capable de converser correctement avec mes amies russes brodeuses ?
        En 2018: ce sera St Petersbourg.
        Je vous souhaite une belle journée et vous remercie de nouveau pour votre gentillesse à nous aider.
        Isabelle

        • Bonjour Isabelle,

          merci pour votre compliment !
          Si vous prévoyez d’aller à Moscou au printemps 2017 ça vous laisse donc 2 ans devant vous pour pouvoir converser en russe avec vos amies brodeuses russes !
          C’est largement suffisamment pour acquérir un bon niveau, pour tenir une conversation facilement.

          Mais n’oubliez pas (c’est sans doute mon meilleur conseil) c’est la régularité et le plaisir qui font que vous progresserez en russe.
          Donc pour ça il faut suivre une méthode efficace, qui vous plaise !

          Deuxième point au niveau de la progression qui va vous aider : vous avez déjà étudié une langue comme l’allemand qui a beaucoup de similarités
          avec le russe au niveau grammaire (le système de déclinaisons par exemple).

          J’espère avoir répondu correctement à votre question.
          N’hésitez pas à en poser d’autres !

          Bonne lecture.

          Adrien.

  • Très bonne manière d’expliquer certaines règles !
    Je n’apprends pas le russe, par contre ta manière de l’expliquer est très bonne.

    Ton ami, Dany 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *