3 techniques (peu courantes) pour apprendre et retenir facilement le vocabulaire russe

Des cours académiques et des listes de vocabulaire interminables…
N’est-ce pas le meilleur moyen de vous dégoûter d’apprendre le russe ?
Pas étonnant que vous jetiez rapidement l’éponge…

Cliquez ici pour découvrir un moyen enfantin
de retenir le vocabulaire essentiel en russe
en seulement quelques minutes par jour

(preuves à l’appui)

Dans cette nouvelle vidéo, je vous donne 3 techniques
redoutablement efficaces
 d’apprendre le vocabulaire en russe.

Ce sont des méthodes bien « personnelles »…
Vous ne les avez peut-être pas encore utilisées ni même
jamais entendu parler…

Et pourtant, ces 3 conseils simples sont le meilleur moyen
que j’ai trouvé pour introduire le russe dans ma vie quotidienne.

L’une de ces 3 astuces est un peu déroutante au début mais
vous allez vite vous y habituer.

Et vous savez quoi ?
C’est une technique entièrement gratuite que vous pourrez
mettre en place dès la fin de la vidéo.

Cliquez ici pour découvrir 3 techniques efficaces
pour enfin retenir le vocabulaire russe sans peine
 

Adrien,
russe-facile. fr

P.S: abonnez-vous ici à la chaîne YouTube
pour recevoir vos prochaines vidéos pour progresser en russe

 

Transcription de la vidéo:

 

Trois TECHNIQUES (peu courantes) pour FACILEMENT retenir le vocabulaire en russe

 

Bonjour à tous !
C’est de nouveau Adrien du blog russe-facile.fr pour apprendre le russe facilement et simplement.

Aujourd’hui, je vous retrouve pour trois techniques qui permettent de retenir facilement le vocabulaire en russe.

Vous le savez, retenir le vocabulaire en russe qui, a fortiori, est une langue bien différente du français, ce n’est pas forcément une chose facile. Donc, je vais vous présenter trois techniques que j’utilise ou que j’ai utilisées au quotidien pour y arriver facilement.

Mais avant ceci, vous pouvez télécharger, si ce n’est pas encore fait, le guide pour apprendre simplement et facilement le russe – le lien est juste en-dessous –, vous abonnez à cette fabuleuse chaîne YouTube qui qui va vous permettre de recevoir  toutes les vidéos automatiquement pour apprendre plus facilement le russe ou encore nous suivre sur notre page Facebook.

 

1/ Un livre : l’imagier bilingue pour les enfants!

Comme je vous le disais, aujourd’hui, je voulais vous présenter trois techniques pour retenir plus facilement le vocabulaire. Vous allez voir que ce sont des techniques pragmatiques, c’est du concret.

Et on commence tout de suite par un livre que j’ai trouvé à la FNAC pour la modique somme de 12€95.

Comme vous le voyez, il s’agit d’un livre pour enfants, c’est un imagier bilingue. C’est extrêmement efficace tout simplement parce que, comme ça s’adresse aux enfants, vous avez seulement du vocabulaire de base et à chaque fois, au vocabulaire est associée une image.

Donc, par exemple, si vous êtes un visuel – ce qui est mon cas – c’est beaucoup plus simple quand vous avez non seulement le vocabulaire de base, mais aussi le mot en français avec le mot en russe et l’image qui est associée. Ça vous permet de faire des associations beaucoup plus facilement et de les retenir.

Donc, encore une fois, le travail pour vous est prémâché : vous avez seulement le vocabulaire qui est important, vous avez les images, vous avez la traduction immédiatement en français et le mot en russe avec la conversion dans notre alphabet latin.

Une petite nuance, attention puisque là, il y a un petit piège : avec ce livre dont je mets le lien en bas si vous souhaitez l’acheter, vous n’avez pas la prononciation. Donc, ce que je vous invite à faire, si vous avez des doutes sur la prononciation ou si vous ne savez pas comment ça se prononce, écrivez simplement le mot en français dans Google Translate et lorsque vous avez la traduction en russe, vous pouvez cliquer sur le petit bouton – puisqu’il y a toujours le fichier audio dans Google Translate – et ça vous permet d’avoir la bonne prononciation en russe.

Encore une fois, ce livre est super efficace, il est à destination des enfants, donc, pour les adultes ça marche de la même façon. Vous avez le vocabulaire de base, des images sympas, ce qui fait que c’est beaucoup plus facile à lire et c’est plus sympa qu’un livre aride et où vous avez une liste que vous allez ouvrir et refermer aussi vite et il prend la poussière sur votre étagère. Levez le doigt si cela ne vous est jamais arrivé ; j’imagine que malheureusement, c’est bien le cas. Vous n’êtes pas obligé de tout apprendre, mais, par exemple pour les parties du corps humain, la hanche, ce n’est pas forcément l’essentiel, par contre, si vous voulez savoir dire « l’oreille, les cheveux, la jambe, les pieds », vous pouvez vous focaliser là-dessus.

 

La régularité

Évidemment, c’est la régularité qui va vous permettre de retenir le vocabulaire facilement. Il ne suffit pas d’ouvrir ce magnifique livre une fois par semaine, ce ne serait pas terrible pour retenir quoi que ce soit. Si vous voulez vraiment progresser, faites-en dix minutes le soir avant de vous coucher ou dix minutes le matin quand vous vous levez et vous allez voir que vous allez installer une routine et c’est ce qui va vous permettre, sans vous en rendre compte – donc, en prenant du plaisir, ce n’est pas une corvée – de progresser facilement. Voici ce qui était de la première technique.

 

2/ Un environnement russophone: changez la langue de vos objets électroniques!

La deuxième technique est simple : tout objet électronique vous utilisez aujourd’hui est sans doute en français. Que ça soit votre ordinateur, votre smartphone, etc.

Ce que je vous invite à faire, c’est de passer un de ces objets électroniques – par exemple, commencez par le téléphone dont vous connaissez sans doute le fonctionnement par cœur en russe.
Faites bien attention avant de le faire en regardant comment repasser dans le français puisqu’une fois que c’est en russe, c’est plus difficile à retrouver.

Passez-le en russe et vous allez voir qu’au début il y aura une petite période de transition où c’est un petit peu difficile – je me souviens la première fois où je l’ai fait : j’ai un petit peu lutté, mais, avec un peu de motivation, au bout de quelques jours, vous allez vous y habituer et vous allez voir – et c’est vraiment magique : vous allez apprendre du vocabulaire de base extrêmement facilement puisque votre téléphone portable, vous devez le sortir cinq, dix, cinquante fois dans la journée si ce n’est plus.

Par exemple, des mots comme « сохранить » qui signifie « sauvegarder » ou «затереть », effacer « запись » : écrire ; « сообщений » qui est le message (SMS). Tous ces mots de base, vous pouvez les apprendre sans forcer.

Vous pouvez, bien évidemment, prendre ces techniques que je viens de vous donner (mettre votre téléphone en russe) – vous pouvez commencer par le téléphone, mais vous pouvez mettre votre ordinateur, mais c’est déjà plus élaboré, et vous pouvez coupler ça avec le livre que je viens de vous présenter. Ça va vous permettre de renforcer votre apprentissage : vous avez deux manières d’apprendre le vocabulaire, c’est ce qui fait que c’est plus attrayant pour votre cerveau et c’est ce qui vous permet de retenir un peu plus.

 

3/ Une phrase différente tous les jours: apprenez-la par cœur!

La troisième technique que je voulais vous donner, que j’utilise tous les jours, qui est une technique bien personnelle, c’est que je vais sur une page Facebook, par exemple qui présente la ville de Saint-Pétersbourg ou qui présente un grand restaurant qui, chaque jour, met une image différente avec soit une citation, soit une phrase.

Là, si vous avez déjà un niveau de russe intermédiaire ou un peu plus élaboré, vous pouvez le faire, par exemple avec une  page Facebook qui va mettre une citation, des formules un peu plus élaborées ou vous pouvez le faire aussi tout simplement avec votre méthode Assimil.

Vous prenez une seule phrase une fois par jour et vous l’écrivez et quand vous l’avez écrit, vous l’apprenez par cœur. Je sais que ça peut paraître un peu scolaire, un peu barbant et peut-être que ça ne vous donne pas trop envie, il veut nous faire apprendre du par cœur, qu’est-ce que c’est que ça ? Mais c’est exactement le contraire des méthodes d’apprentissage modernes ! Eh bien, détrompez-vous parce que apprendre une langue, il faut retenir un minimum.

Il ne s’agit pas d’apprendre tout par cœur bêtement, il suffit simplement de découper chaque jour une phrase – ça peut être une phrase très simple avec trois mots pour commencer –, en comprendre le fonctionnement. Vous devez l’apprendre par cœur parce que le lendemain vous la regardez et vous essayez de la réciter.

Cette technique est hyper puissante puisque vous allez apprendre du russe authentique, des tournures parfaitement russes et sans vous en apercevoir parce que je l’ai testé pour vous et vous allez les réutiliser dans un dialogue. C’est super efficace et j’ai même fait… en fait, pendant un moment, j’apprenais des petits textes d’une dizaine de phrases tirées de la méthode d’apprentissage du russe pour les étrangers que j’utilisais à l’université de Moscou.

C’est une technique vraiment puissante et donc si vous avez vraiment l’énergie et la motivation pour le faire – et j’espère que c’est le cas – utilisez-la, vous verrez, vous ne serez pas déçu.

 

Pour tout retenir en 3 points 

Pour résumer les trois techniques pour retenir facilement du vocabulaire :

  • utilisez des livres pour enfants. Je vous ai parlé de ce livre, imagier bilingue – bien évidemment, ça marche aussi très bien avec les dessins animés, mais je suis plus un visuel que quelqu’un qui apprécie l’audio, donc, pour moi, ce type de livre fonctionne très bien. C’était la première méthode.
  • Pour la deuxième méthode, vous passez votre téléphone dès aujourd’hui quand vous avez fini de regarder cette vidéo, en russe et là, vous allez apprendre du vocabulaire de base en plus sans vous forcer.
  • La troisième méthode que vous pouvez utiliser, vous consultez chaque jour une page Facebook qui vous plaît ; vous ne retenez peut-être qu’un mot, mais c’est encore mieux si c’est une phrase et cette phrase, vous la comprenez, vous la décortiquez, vous la réécrivez autant de fois qu’il est nécessaire pour la retenir par cœur ; vous revenez dessus quelques heures après, vous la récitez pour savoir si vous avez bien retenu et vous le faites le lendemain avec une nouvelle phrase et peut-être à la fin de la semaine ou au bout de seulement trois jours (vous aurez appris trois phrases, une par jour) : vous revenez dessus pour savoir si vous avez bien retenu.

Et pourquoi ? C’est parce que c’est bien de se souvenir d’une phrase qu’on a apprise en russe quelques heures après l’avoir vue, mais si vous voulez maîtriser la langue et la parler, il faut vous souvenir des éléments de langage lorsque vous en avez besoin ; c’est pour ça qu’il faudra vous en souvenir dans une semaine, dans un mois et c’est pour ça que je vous conseille de revenir là-dessus un minimum de fois.

 

C’est tout pour aujourd’hui!
On se retrouve dans une prochaine vidéo pour apprendre facilement et simplement le russe.

Dites-moi dans un commentaire si vous avez déjà utilisé une des techniques que je vous ai données aujourd’hui pour retenir facilement le vocabulaire. Je vous remercie d’avoir regardé cette vidéo.

N’oubliez pas que vous pouvez télécharger en-dessous le guide pour apprendre simplement et facilement le russe, nous rejoindre sur la page Facebook ou bien, si ce n’est pas encore fait, vous abonnez à cette chaîne YouTube.

пока пока !

 

Vous voulez progresser en russe rapidement ?
Alors vous pouvez :

  • Télécharger votre guide gratuit pour apprendre le russe simplement en cliquant ici
  • Suivre russe-facile.fr sur Facebook en cliquant ici
  • Vous abonner en cliquant ici pour ne manquer aucune vidéo

2 commentairesLaisser un commentaire

  • Bonjour, oui, j’ai déjà utilisé la methode des livres pour enfants pour apprendre l’italien à lâge de 19 ans, plus exactement des bandes dessinées “fumetti”car jen ‘avais rien d’autre à disposition à part un dictionnaire de poche.
    Le truc du téléphone, je l’ai utilisé pour apprendre le suédois à l’âge de 46 ans, et encore aujourd’hui, quand je cherche les paramètres, je prononce inställningar !
    Car les mots etrangers s’ installent parfois si bien qu’ils ressortent dans d’autres langues. Ainsi, mes enfants utilisent des mots italiens pour certains ustensiles de cuisine dont le nom me vient plus aisément dans cette langue.

    • Merci Catherine pour ce super(be) commentaire. Ravi de voir qu’une amoureuse des langues utilise les mêmes techniques que moi pour progresser dans une langue.

      A très vite. Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *