Découvrez la cuisine russe et ses délicieuses recettes

Evidemment le mets le plus connu de la gastronomie russe est la vodka.

Heureusement la cuisine russe s’étend bien au-delà des boissons (fortement) alcoolisées.

Je vous propose de découvrir ma vision (très) imparfaite de cette cuisine.

C’est une occasion parfaite pour améliorer votre russe 😉 et votre connaissance de la culture russe !

 

Les surprises de la cuisine russe

 

Comme je suis très souvent en Russie j’ai eu l’opportunité de goûter à pas mal de spécialités russes.

Sans atteindre la finesse qu’on peut trouver dans la cuisine française (oui je suis chauvin et oui ça n’engage que moi!)
c’est une cuisine de bonne qualité et saine.

Je ne vais pas vous faire une fiche Wikipédia de la cuisine russe, d’autres le font mieux que moi.

En revanche voici ce qui m’a étonné le plus :

  • Tout d’abord j’ai été surpris par la domination presque totale du thé dans les boissons non alcoolisées (en dehors de l’eau évidemment).
    Les Russes adorent littéralement boire du thé (avec un zeste de citron ou du lait par exemple) et ceci à toute heure. Bien plus que le café qui est bu seulement dans les grandes villes; à ma connaissance.
  • Un point peut-être plus spécifique à la région de Saint Petersbourg (donc près de la mer) l’importance des produits de la mer dans l’alimentation : saumon, carpe, poisson séché, hareng etc. qui restent à des prix abordables la plupart du temps (entre 5 et 10 euros le kilo).
  • L’alimentation est très saine, peut-être plus que chez nous.
    Les Russes sont très soucieux de ce qu’ils mangent.
    Ils se méfient sans relâche de ce que leur vendent les supermarchés.
    Pour éviter les mauvaises surprises ils ont une parade que vous connaissez sans doute : ” la datcha “.
    C’est en fait LA maison de campagne où ils cultivent (quel que soit le niveau de vie d’ailleurs !) des légumes, des fruits (des baies comme la framboise, les groseilles) et des féculents comme la pomme de terre qui est omniprésente.
    Ils en font très souvent des conserves pour l’hiver.
  • Enfin, au restaurant remplacez l’eau sur la table par de la vodka (en carafe) et vous comprendrez que les Russes ne font JAMAIS rien à moitié.

 

Vous l’aurez compris la cuisine russe est variée et permet de manger de manière saine.

A vous de retrouver les plats qu’on vient de citer dans ce mini-jeu.

 

Le mini-jeu

 

1/ J’ai glissé un intrus dans la liste.
Mais c’est un mot dont on vient de parler et qui est in-dis-pen-sa-ble en russe !

2/ Autre indice pour bien faire l’exercice : sachez qu’on rajoute aux prénoms (pour donner une connotation affective) et aux noms les lettres ” -ka ” : c’est un diminutif qui signifie ” petit “.
Par exemple vodka signifie “petite eau” !!

3/ Je vous aide aussi en mettant la transcription dans notre alphabet.

4/ Enfin vous pouvez cliquer sur l’icône pour écouter la bonne prononciation.

 

чай – tchai / водка – vodka / вода – voda / kартофель – kartofel / дача – datcha /морепродукты – moreprodukti

la vodka – le thé – la pomme de terre – les produits de la mer – la datcha – l’eau

 

Voici la correction :

Vous pouvez cliquer sur l’icône pour écouter la bonne prononciation.

Surtout n’hésitez pas à répéter à haute voix car il y a parfois une différence entre écouter … et prononcer correctement (j’en sais quelque chose ;-))

 

la vodka : водка – vodka

le thé : чай – tchai

la pomme de terre : kартофель – kartofel

les produits de la mer : морепродукты – moreprodukti

la datcha : дача – datcha

l’eau : вода – voda

 

La cuisine russe est variée mais il y a des plats que je préfère à d’autres.

 

Mes 3 plats préférés de la cuisine russe

 

C’est une sélection personnelle alors ne m’en voulez pas; je n’ai pas forcément gardé ce que vous préféreriez !

  • икра – ikra – le caviar (attention en russe on ne dit pas “kaviar” … même si c’est tentant de croire que c’est le mot en russe ;-))


caviar

Que ça soit le caviar noir (oeuf d’esturgeon : le vrai caviar) ou le caviar rouge (truite) je vous invite à le déguster sur une tartine beurrée.
Absolument délicieux !

 

  • блины – blini – les blinis : ce sont des crêpes qui ressemblent à celles de chez nous(les crêpes bretonnes).


blini

Vous pouvez les fourrer à l’aide de crème épaisse… ou de caviar.
Ah oui, j’avais oublié de vous dire, la cuisine russe a un inconvénient : elle ne fait pas (toujours) maigrir.

 

  • пельмени – pelmini – les pelminis : ce sont de succulentes boulettes de viande, parfois épicées et entourées d’une pâte fine.
    Il semblerait que les meilleures viennent de la ville de Krasnodar.


pelmini

 

 

Source image: Pixabay

Et vous qu’aimez-vous dans la cuisine russe ? Avez-vous déjà goûté les plats que je cite ? Dites-le-moi dans les commentaires ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *