Quels livres pour apprendre le russe facilement ?

Pour apprendre le russe, la première chose que j’ai faite a été de visiter le rayon livres de la Fnac pour acheter une méthode de débutant en russe.

Depuis je pense que j’ai acheté au moins la moitié des méthodes disponibles sur le marché 🙂 !
Et c’est en partie grâce à ces méthodes que je parle aujourd’hui russe couramment.

C’est pourquoi je voudrais partager mon expérience avec vous, vous donner des idées et des conseils pour progresser facilement en russe.

 

Quels livres / quelles méthodes choisir pour apprendre le russe ?

Aujourd’hui je ne cherche pas à vous donner tous les livres et méthodes disponibles sur le marché francophone qui valent le coup.

J’ai sélectionné uniquement celles que j’ai suivies (au moins en partie) et que je recommande pour leur efficacité :

Voici la liste :

1/ “Je parle russe” de Maria Zeltchenko

Je parle russe

Pour la modique somme de 6,5 euros sur Amazon vous pouvez acquérir cette méthode de grammaire russe bien faite pour débutants.

Le plus de la méthode :
Outre son prix elle est claire et abordable pour les débutants. Cette méthode permet d’apprendre ou revoir les bases de la grammaire en révisant une partie du vocabulaire indispensable.

Avec son système de 40 fiches et d’exercices courts elle est bien structurée; vous n’aurez pas de difficulté à la suivre

Le point négatif :

Je vous conseille vivement, surtout si vous êtes un grand débutant, de la suivre en complément d’un cours.
Ce sera plus facile et vous éviterez pas mal d’erreurs car difficile de s’autocorriger même avec les corrections à la fin du livre. Notamment au niveau de la prononciation car il n’y a pas d’audios.

 

2/ “Le russe pour les nuls”, coécrit par 4 auteurs

Le russe pour les nuls Pour un prix assez raisonnable (37,63 euros) vous en serez beaucoup plus sur :

  • la culture russe : ce qu’il faut faire et éviter de faire
  • le vocabulaire indispensable et les bases de la grammaire
  • la prononciation de la langue russe grâce au CD-ROM qui va avec le livre

Le plus de ce guide du russe :
Le contenu est assez dense : vous retrouvez la quasi-totalité du vocabulaire et de la grammaire pour avoir des bases solides en russe.

Ce que je préfère dans ce livre : tout ce qui traite de la culture russe. C’est un aspect très développé dans la méthode.
Cette dernière regorge en effet de mille infos utiles pour bien se comporter avec les Russes, de choses à connaître absolument sur la culture russe.
Du coup ça enrichit votre apprentissage de la langue.
Par exemple dans la partie traitant des repas les auteurs vous révèlent ce que les Russes préfèrent manger.
Ca sonne vrai et ça se révèle très pratique.

Le point négatif :
L’information est vraiment dense, difficile de suivre parfois.

C’est plutôt un 2ème livre pour découvrir en profondeur la culture russe et continuer à progresser en russe.

De même écouter les fichiers audios pour la prononciation à partir du CD-Rom n’est pas très pratique.
Et faites attention que personne ne soit passé avant vous pour le “récupérer” si vous achetez le livre en magasin !

3/ “Assimil – Le Russe sans peine”, coécrit par un collectif

Assimil le russe sans peine

On ne présente plus les célèbres méthodes de langues Assimil.

Attention pour le russe il y a 2 méthodes : la méthode pour les bases du russe : Le russe sans peine et la méthode pour les plus avancés : Le Russe – Perfectionnement.

Vous avez le choix entre 2 types de méthode :

  • la version papier (24,9 euros) avec éventuellement les fichiers audios (tout compris : 65,9 euros)
  • ou la méthode électronique (e-méthode) sur Internet : je l’ai testée; elle est très bien faite et son format rend l’apprentissage facile

Le plus de cette méthode :
La grande force de cette méthode c’est plus de 80 ans de pédagogie et de techniques d’apprentissage éprouvées, efficaces.

Tout est fait pour que vous assimiliez au fur et à mesure toutes les bases indispensables de la langue russe.

Assimil utilise une méthode très “puissante” : le principe de la répétition espacée.
Pour faire simple vous découvrez du vocabulaire et une notion de grammaire à un jour donné, puis vous révisez ce nouveau contenu plusieurs fois au cours de la méthode à intervalles réguliers.
C’est très efficace et vous permet d‘apprendre le russe un maximum avec un minimum d’efforts.

Je vous conseille vivement d’acheter la version avec CD-Rom ou la e-version (la version électronique) pour profiter de la prononciation.

C’est indispensable car la langue russe demande des efforts pour être prononcée correctement.
Et c’est en prononçant correctement que vous vous ferez comprendre facilement, que ça soit un mot ou une phrase complète.
C’est tout de même plus sympa et plus vivant de s’exercer à la prononciation.
D’autant plus que répéter les mots à haute voix est un excellent exercice de mémorisation.

Le point négatif :
Le seul vrai point négatif est son prix plus élevé que les autres méthodes : 2 ou 3 fois plus cher.

En revanche vous pouvez, les yeux fermés, investir dans cette méthode !
Si vous apprenez de manière régulière, vous ferez à coup sûr de gros progrès rapidement.

 

Comment bien choisir sa méthode et comment bien l’utiliser ?

Avoir une méthode ou des méthodes de qualité pour apprendre le russe est une bonne chose.
Les utiliser efficacement en est une autre !

Qui n’a pas acheté un livre, une méthode ou une formation remisé sur une étagère ou au fond du disque dur au bout de quelques jours ?

Moi-même j’aurais pu être parfois plus assidu dans mon apprentissage du russe.
Ca m’aurait permis de parler russe correctement plus vite et mon niveau actuel serait plus élevé.

Par ailleurs, c’est très agréable d’avoir les bonnes techniques, les meilleures astuces pour apprendre sans se décourager et faire des progrès réguliers.

C’est pourquoi je voudrais vous donner DEUX conseils PRATIQUES que j’aurais aimé recevoir dès le début de mon apprentissage du russe :

  • ne laissez jamais de côté la prononciation, surtout si vous êtes nouveau en russe.
    Bien prononcé DES LE DEBUT permet de prendre des automatismes pour la suite.
    Mais aussi de lire facilement en russe et bien évidemment de se faire comprendre.
    Donc privilégiez une méthode avec des enregistrements audios comme Assimil.
    FFF
    FFF
  • la règle d’or pour apprendre facilement est d’être régulier.
    Si vous avez des temps morts dans les transports utilisez une méthode électronique dont vous pouvez écouter le contenu en MP3.
    Vous pourrez progresser pendant vos trajets en voiture, bus, train etc.
    Faire un peu de russe tous les jours dans le train, par exemple, permet d’installer une habitude ! Ca vous demande donc moins d’efforts pour apprendre et vous rend plus efficace.
    Vous pouvez aussi lire chacun de mes nouveaux articles sur ce site 😉 !

 

Où acheter sa méthode d’apprentissage du russe ?

Vous pouvez bien sûr acheter votre méthode dans n’importe quelle librairie possédant un rayon “apprentissage des langues” suffisamment fournie pour proposer une sélection de livres pour apprendre le russe.

Je vous conseille de vous rendre dans des librairies de grande taille, comme les Fnacs à Paris ou Lyon.
Comme tout le monde n’a pas ce type de magasins à proximité et comme je sais qu’on préfère avoir un maximum de choix j’ai préparé une mini-boutique Amazon.

Vous trouverez, bien évidemment, les 3 méthodes présentées ci-dessous mais aussi une sélection de livres de qualité pour avancer dans votre apprentissage du russe.

Source image: Pixabay

Dites-moi dans un commentaire si vous avez déjà utilisé un des 3 livres que je recommande dans cet article ?

Quelle(s) autre(s) méthode(s) vous voudriez recommander ?

Toutes les autres méthodes pour apprendre le russe :

12 commentairesLaisser un commentaire

  • J’utilise assimil et”manuel de russe” de any Barda et IrinanIvanova.Je trouve cette dernière méthode très interessante,et peut etre plus facile qu’assimil

  • bonjour! j,ai utilisé plusieurs méthodes mais dernièrement j, utilise le russe facile méthode complète d’Abatiky Tokmakov et Oksana Kiritchenko. Je le trouve très bien. J’adore la langue russe même si elle est difficile.

  • Je suis fan de ces petits livres sous forme de fiches “Je parle russe”, cela permet de diversifier l’apprentissage et ils se transportent partout.

  • Grâce à tous ces encouragements, je vais peut-être me remettre à l’étude du russe. Merci, donc!
    Pour moi, les difficultés, jusqu’ici incontournables, sont:
    – l’écriture cursive
    – l’orthographe (signe mou, signe dur, quand et pourquoi?)
    Je ne sais comment prendre ces problèmes à bras le corps!
    Des conseils me seraient précieux!
    Merci!
    C.

    • Bonjour Catherine,

      Merci pour ton commentaire très intéressant.
      Voici quelques conseils : avant d’apprendre l’écriture cursive je te conseille de maîtriser l’alphabet russe et du coup ça sera facile d’apprendre les cursives (le russe à l’écrit qui change un peu de l’alphabet russe classique).
      Pour le signe mou et le signe dur ça ne doit pas te faire peur : si te trompes on te comprendra tout de même 99% du temps. Evidemment ça ne sera pas juste, du russe “pur” mais tu pourras communiquer quand même. Le signe mou et le signe fort (beaucoup plus rare que le signe mou) ça s’acquière avec la pratique.

      Bonne journée.

  • Адриян , дорогой товарищ ,здравствуйте!
    Вы предлагаете мне учебники на французком языке для изучению русского языка и все последующие методы его использования. Большое спасибо Вам. “Ассимиль” -это не плохое пособие для начинающих своё обучение самостоятельно : и это моё мнение.
    Ученику всегда нужен персональный учитель, желательно профессионал! Потому -что, ошибки в изучении-это неправильное произношение слов, фраз,сопряжение глаголов, и так далее. Я это прошёл и продолжаю исправлять свои ошибки на протяжении долгого времени
    здесь во Франции. Учитель и практика -это путь к твоей победе, Адриян!Удачи тебе, я всегда на связи.
    Сергей

    • Voici une traduction du commentaire de Serguei :

      Assimil n’est pas une mauvaise méthode mais elle ne remplacera pas l’enseignement personnalisé avec un professeur.
      Pour une raison de bon sens : mauvaise prononciation des mots, des phrases, la conjugaison des verbes etc.
      Des fautes qui demandent pas mal de travail au professeur car il faut un peu de temps pour les corriger.
      Un professeur et de l’huile de coude c’est la meilleure façon de progresser !

      Bonsoir Serguei,

      merci pour votre commentaire !

      Je suis d’accord avec vous, plus l’enseignement est personnalisé, plus il est efficace. Cependant il faut donner les bonnes méthodes de travail à ceux qui apprennent.
      Par exemple rien ne sert de se bourrer le crâne pendant des heures.
      Mieux vaut étudier un peu chaque jour. Ca évite d’abandonner rapidement et permet de faire des progrès importants avec un minimum d’efforts.

      Adrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *