Découvrez la méthode des petits pas pour booster votre niveau en russe

Vous voulez apprendre le russe en claquant des doigts ?

Ne lisez pas cet article…

Mais si vous voulez connaître une méthode pour atteindre des résultats excellents, sans vous épuiser et en vous faisant plaisir alors vous êtes au bon endroit.

Dans cet article nous allons voir la méthode des petits pas et comment elle va booster votre progression en russe.

 

En quoi consiste la méthode des petits pas

Pour apprendre le russe il y a deux « écoles ».
(ça marche pour toutes les langues)

L’école traditionnelle qui consiste à prendre un cours de 3 heures d’affilé 2 fois par semaine et l’école des petits pas.

Un proverbe africain dit : « Pour manger un éléphant entier c’est simple. Il suffit d’en manger une cuillère et de recommencer. »

Tout l’art de la méthode des petits pas se trouve dans ce concept.

Quel que soit l’objectif vous pouvez le découper en objectifs plus petits, en objectifs intermédiaires.
(même si l’objectif final semble hors de portée au début !)

Ces objectifs intermédiaires peuvent encore être découpés…

Mais attention ce n’est pas pas uniquement une planification des objectifs.

C’est bien plus puissant que ça.

Cette méthode consiste à rendre chaque objectif intermédiaire tellement petit qu’ils sont “ridiculement” faciles à atteindre.

Chaque pas, chaque objectif dépassé vous amène à progresser un peu plus.

Le pas suivant n’est pas plus difficile à atteindre que le pas précédent parce que vous êtes devenu meilleur !
Et ainsi de suite !
C’est pourquoi on l’appelle la méthode des petits pas !

 

Pourquoi vous devez adopter cette méthode 

Bien sûr, tout le monde a tendance à être attiré par la méthode traditionnelle : un apprentissage 1 ou 2 fois dans la semaine pendant lequel on se bourre le crâne puis plus rien jusqu’au cours suivant.

Ca représente chaque fois un gros effort et il est de plus en plus difficile de vous motiver au fil du temps…
On perd donc l’objectif de vue facilement et on arrête d’apprendre très rapidement.

D’un autre côté, quand vous regardez les résultats obtenus au jour le jour avec la méthode des petits pas ce n’est pas flagrant.

C’est comme quand vous revoyez une tante à Noël qui vous dit : « qu’est-ce que tu as changé ! ».

Mais vous, vous n’en avez pas l’impression ! Vous vous êtes déjà habitué aux petits résultats jour après jour. Toute la subtilité est là…

C’est notre faculté d’adaptation qui nous joue des tours. L’être humain est fait pour s’habituer aux petits changements à chaque instant.

Donc si vous utilisez la méthode des petits pas vous devez valider votre progression toutes les semaines ou tous les mois en atteignant les objectifs intermédiaires. Et vous allez être très agréablement surpris en le faisant !
Pour ça rien de mieux, rien de plus motivant que revenir en arrière pour constater vos progrès et… aller de l’avant !

C’est la meilleure méthode pour rester motivé sur la durée et vraiment progresser en vous faisant plaisir.

 

Deuxièmement la méthode « classique » demande une motivation beaucoup, beaucoup plus grande pour commencer.

Il est très facile de reporter sans cesse au lendemain en attendant d’être « assez motivé »…
C’est ce qu’on appelle la procrastination et c’est sans doute le problème numéro 1 pour apprendre une langue !
On peut même étendre ça à tous les domaines de la vie !

La méthode des petits pas supprime tout simplement le problème de la procrastination !

La première étape doit être tellement petite que ce serait ridicule de ne pas la faire.

C’est à vous de la définir.
Puis avoir un objectif un peu plus important, etc.
On voit précisément comment faire un peu plus loin.

En revanche il est très facile d’arriver à saturation avec la méthode “traditionnelle” d’apprentissage des langues !

Si vous devez vous remotiver chaque semaine et travailler votre russe 2 fois 2 heures par semaine vous allez très vite vous « essouffler ».

Et même pire : vous pouvez tout simplement vous dégoûter de l’apprentissage du russe.

 

Comment vous servir de cette méthode pour apprendre le russe
(avec un exemple précis)

La méthode des petits pas est bien plus qu’une méthode…

C’est une vraie philosophie qui s’applique à tout.

C’est un concept qui vient du Japon : « la voie du Kaizen ».

Voyons comment vous pouvez vous en servir pour faire “exploser” votre niveau en russe.

 

Définissez précisément votre objectif

La toute première étape est de savoir où vous allez.

Plus vous serez précis et plus vous aurez de chances d’atteindre votre objectif.

Est-ce que vous voulez comprendre le russe pour voyager facilement pendant votre semaine de vacances cet été ?

Est-ce que vous voulez devenir bilingue et faire des conférences en russe ?

Est-ce que vous voulez trouver une petite copine / un petit copain russe ? 😉

Tout doit être très clair pour pouvoir vous lancer.

Ce n’est pas le moment de vous demander « comment faire ».

C’est pendant cette étape que vous pouvez rêver !

Vous ne comprenez rien à l’alphabet cyrillique et vous rêvez secrètement d’écrire en russe ?

Fixez-vous cet objectif même s’il vous paraît insurmontable à l’heure actuelle !

C’est toute la beauté de la méthode Kaizen.

 

Sachez où vous en êtes en russe

C’est le moment de faire le bilan.

Avant de savoir comment atteindre votre objectif vous devez savoir d’où vous partez.

Posez-vous les vraies questions et ne vous mentez pas.

Est-ce que vous savez lire le russe ?

Est-ce que vous comprenez le russe à l’oral mais vous ne savez pas encore le lire ni tenir une conversation ?

Est-ce que vous êtes un parfait débutant et vous ne connaissez que « Poutine » comme mot de vocabulaire ?

Le plus important est d’être honnête avec vous-même !

 

Le découpage

Vous avez le point de départ, votre niveau actuel et la ligne d’arrivée : l’objectif final !

Il va falloir relier les deux.

Ce qui transforme votre « objectif inatteignable » en « objectif atteignable » c’est le découpage.

Rien ne sert d’être trop précis et de partir de l’objectif final.
Car vous ne savez pas comment vous allez évoluer et votre « plan d’action » sera modifié au fur et à mesure de votre progression.

En revanche vous pouvez identifier les 2 ou 3 plus grandes étapes pour y arriver.

Vous y verrez déjà un peu plus clair sans perdre trop de temps.

Pour vous donner une idée ça peut être :

« Savoir regarder un film en russe avec des sous-titres russe. »

« Tenir une conversation avec un ami en russe. »

« Obtenir votre TRKI (test officiel pour certifier votre niveau en russe) niveau 3 »

Ou même un objectif un peu moins ambitieux mais tout aussi important pour maîtriser le russe :
Par exemple savoir déchiffrer l’alphabet cyrillique !

Une fois que vous avez en tête les principaux objectifs il ne vous reste plus qu’à faire un découpage précis entre votre point de départ et le premier grand objectif.

Le but est d’avoir une série d’étapes intermédiaires très facile.

Dans notre exemple, le premier objectif peut être d’apprendre le titre du film en russe…

Voici la mise en pratique de la méthode avec un exemple précis.

 

La méthode des petits pas avec un exemple concret

Imaginons que vous voulez apprendre les 10 phrases les plus utilisées en russe (c’est votre objectif final)
et que vous partez de zéro.

Vous identifiez les “grands objectifs” pour arriver à votre but :

  • apprendre l’alphabet russe pour pouvoir prononcer correctement et déchiffrer les mots
    (en vous servant des mots contenus dans ces 10 phrases comme support pour vous entraîner)
  • apprendre la signification des mots et retenir leur prononciation
    (toujours en vous servant du vocabulaire présent dans ces 10 phrases)
  • apprendre et comprendre les notions grammaticales de base dans ces phrases
    (ça vous évitera bien des erreurs)
  • commencer à retenir et bien comprendre vos premières phrases
    (en assemblant petit à petit ce que vous avez vu : prononcation, vocabulaire, grammaire etc.)

En agissant de la sorte vous :

  • évitez d’avoir à “grimper” des marches trop hautes
  • votre motivation est intacte car vous faites des progrès REGULIERS
  • et au final vous progressez beaucoup plus vite ET en vous faisant PLAISIR  !

 

Evidemment pour chaque grand objectif il faut définir des étapes intermédiaires : c’est le fameux découpage dont je vous ai parlé plus haut.
Par exemple pour le 1er objectif : “apprendre l’alphabet russe pour prononcer correctement et déchiffre les mots”.

Vous pouvez définir les 6 étapes suivantes :

  1. apprendre les 7 lettres identiques à notre alphabet latin et leur prononciation
    (et apprendre à les reconnaître dans les 10 phrases les plus courantes en russe)
  2. retenir les 9 lettres identiques à l’alphabet grec et leur prononciation
    (et même méthode que l’étape précédente : apprendre à les reconnaître dans les 10 phrases les plus courantes en russe)
  3. apprendre les 3 consonnes différentes de notre alphabet mais avec la même prononciation
  4. apprendre les 5 consonnes différentes de notre alphabet avec une prononciation différente
  5. apprendre les 7 lettres restantes : les 7 voyelles
  6. apprendre la signification du signe mou et du signe fort

 

De la même façon je vous conseille de découper la première étape :
“apprendre les 7 lettres identiques à notre alphabet latin et leur prononciation”
en 4 jours par exemple : 2 lettres par jour + 1 jour de révision.

De cette façon votre apprentissage est facile et vos progrès réguliers.

Bien évidemment vous pouvez réguler l’intensité de votre apprentissage.
Le but ici est d’adapter la méthode des petits pas en fonction du temps, de la motivation, etc. dont vous disposez SANS sacrifier l’objectif final !

 

C’est parti pour progresser en russe rapidement !

Vous avez désormais une méthode pour savoir où vous en êtes, où vous voulez aller et surtout comment avancer dans votre apprentissage du russe.

Il ne vous reste plus qu’à commencer !

Pour que la méthode fonctionne il est très important de ne pas vous épuiser.

Vous devez vous créer une habitude.

L’idée est de ne plus avoir besoin de vous motiver pour passer à l’action.

Cela implique d’en faire un peu chaque jour.

Si vous vous fixez 5, 10, 15 ou 30 minutes de russe par jour c’est excellent pour ancrer votre habitude.

 

Je vous conseille même d’utiliser la frustration à votre avantage.

Forcez-vous à vous arrêter très rapidement dès les premières actions.

Une astuce : vous pouvez même mettre un compte à rebours sur votre téléphone !

En faisant ça vous allez avoir envie de continuer le lendemain.
C’est exactement le même principe qu’un teasing dans une émission de télé !

Et au bout de 3 semaines (environ) vous allez même ressentir un « manque » à ne pas apprendre chaque jour…

Efficace n’est-ce pas ?

 

Est-ce que vous avez déjà testé et adopté cette méthode ?

Dites-le dans les commentaires 😉

Source image: Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *