Découvrez le peuple russe… en 2 dates : 9 mai 1945 et 2015

La façon dont les Russes commémorent la fin de la Seconde Guerre mondiale est impressionnante pour les étrangers.

C’est un moment très important pour TOUS : des plus jeunes ou plus âgés.

Pour mémoire la Russie a perdu plus de 23 millions de citoyens de 1941 à 1945 ; de très loin la plus lourde perte pour un pays lors de la guerre 39-45.

Ca représentait plus de 14% de la population du pays de 1939.

PAS UNE SEULE famille a été épargnée !

Le déroulement des cérémonies de commémoration

Il y a donc quelques jours se sont déroulées les cérémonies de commémoration des 70 ans de la chute du régime nazi :

  • Parade militaire impressionnante sur la place Rouge

Alors que cette date n’est pas fondamentale pour la plupart des Français elle est capitale pour tous les Russes.

D’après un récent sondage le 9 mai est plus important pour une majorité de Russes … que Noël !

On ne peut donc pas comprendre les Russes sans comprendre le 9 mai 1945 et le 9 mai 2015.

 

Pourquoi le 9 mai 1945 et pas le 8 mai 1945

Tout simplement parce que l’Armistice a été signé dans la nuit, à 23 h 16 en France et à 0 h 16 pour la Russie.

Ce qui explique la différence d’un jour entre la commémoration française et russe.

D’ailleurs il est intéressant de savoir que l’Armistice de la guerre 39-45 est un jour férié seulement en France et en Russie.

 

Qu’est-ce que ces 2 dates peuvent nous apprendre sur les Russes ?

Je tiens à vous rassurer : je ne vais pas vous faire une thèse de sociologie au pied levé 😉 !

Mais simplement je vous donne mon opinion de Français vivant en Russie, à Saint-Pétersbourg.

Voici ce qui m’a le plus marqué chez les Russes lors de cette commération :

  • le devoir de mémoire est très présent chez les Russes, quel que soit leur âge
  • les défilés en silence avec les portraits de chaque membre de la famille (souvent un soldat) décédé
  • et tout simplement la mobilisation du peuple russe pour cet évènement

Pour ma part je trouve que l’image que donnent les Russes quand on vit l’évènement de l’intérieur tranche avec les stéréotypes.

Je les trouve plus évolués que nous sur le devoir de mémoire (par exemple) qui est très présent quelles que soient les générations.
L’histoire chez les Russes ne peut pas être un passé révolu qui n’aurait rien avoir avec le présent.
C’est aussi ce qui donne ses lettres de noblesse et cette profondeur à cette fameuse “âme russe” !

Cependant tout n’est pas rose. Il me semble que les Russes n’ont qu’une connaissance imparfaite de leur propre histoire (tout comme nous).
Notamment en ce qui concerne les purges staliniennes qui suivirent la Seconde Guerre mondiale.

 

Pour conclure on ne peut que regretter l’absence du Président Hollande aux cérémonies reconnaissant les sacrifices du peuple russe.

Source image: Pixabay

Et vous qu’en pensez-vous ?
Est-ce que François Hollande aurait dû venir à Moscou le 9 mai 2015 ? 

Dites-le-moi dans un commentaire !

7 commentairesLaisser un commentaire

  • @Olivier …

    même si je comprends bien ton état d’esprit et le partage plus ou moins …

    Néanmoins , étant partiellement d’origine juive , quand j’entends qq parler de “Sous-Homme” … mon sang se glace !

    c’est sur , il est d’une nullité absolue (hollande) et doit son poste à une bizarrerie du système démocratique = le meilleur moyen d’être élu n’est il pas de dégouter le plus de monde possible pour pouvoir augmenter mécaniquement la portée de ses supporters ? ( c’est une chose que d’être élu , mais quand on l’est avec une infime majorité des votants … il faut se demander “Que représente une majorité ténue par rapport aux nombre de gens en âge de voter ?)

    par contre , une attaque sur la personne n’est JAMAIS une bonne option …
    cela brouille ton discours et permet à certain de le contester par la forme , même si le fond est parfait !

  • Tout à fait d’accord !

    il faut préciser une sorte de “détail” de l’histoire (désolé pour la faiblesse du mot) =

    il n’y a que 5 à 6 % des Russes ayant combattus lors de la WW2 qui sont revenus vivant , sans blessures et en état de procréer …

    ce qui explique , en partie , la chute démographique assez vertigineuse de l’après-guerre …

    bien que “l’autre partie” soit les purges … mais contrairement à ce que tu as écris , ce n’est pas vraiment les purges d’après-guerre … mais surtout celles d’avant !
    en particulier : une période appelée “Yesovshina” ** qui est “réputée”( si on peut parler de réputation ?) pour avoir fait plus de morts à elle toute seule que la guerre …

    cela a faillit leurs couter très cher , car un des éléments du désordre soviétique suivant le déclenchement de “Barbarossa” fut la disparition des élites militaires et/ou une partie importante des cadres de l’armée rouge avant les hostilités .

    Il y a aussi un petite part de “Mystique” car c’est au début de l ‘attaque que tous les soviétiques ont entendus Staline à la radio (pour la grande majorité : la première fois) où il commença son discours par “Frères et Sœurs …”

    L’autre élément de cet état d’esprit = AUCUNE famille de l’époque n’a pas eue de mort(s) , de disparus , de prisonnier de guerre jamais revenu , etc …
    (petit rappel : il y eu 20 morts et 6 millions de disparus estimé )

    Autant dire que l’absence de hollande (je refuse de lui mettre une majuscule) n’a pas été seulement une grossière erreur diplomatique vis-à-vis du Govt Russe , mais aussi une impardonnable bêtise et manque de respect à l’encontre du peuple Soviétique tout entier !

    Quel manque d’ à-propos … c’était l’occasion rêvée pour remettre les choses à plat , pour montrer aux Russes que la meilleure voie reste celle de l’entente et non de la confrontation !

    **= du nom du commissaire politique Yesov qui la dirigea , fut lui-même exécuté à la fin de cette période , pour avoir suivi les ordres de Staline … c’est aussi à cette période que l’Ukraine a subit les purges qui sont la pierre d’achoppement maintenant entre Nationalistes Ukrainiens et Russes , bien qu’elles furent organisées par un certain Kroutchev , lui-même Ukrainien … ce qui explique par ailleurs le fait qu’il ai offert la Crimée à la République Socialiste Soviétique d’Ukraine pour faire oublier ses agissements ! il n’y a pas à dire = le meilleur moyen de comprendre aujourd’hui est de connaitre hier … 😉

    • Bonjour Fred,

      un grand merci pour la qualité de ton commentaire !
      Oui tu as raison les purges les plus meutrières ont eu lieu avant 45.
      Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus je vous conseille l’excellent film : Une Journée dans la vie d’un dictateur.
      C’est vraiment un documentaire à voir !

      Pour ce qui est de ton analyse je ne peux qu’être d’accord.

      Bonne journée.

      Adrien.

      • Merci , Bolchoï spassiba …

        juste fait une énorme boulette ! (j’ai honte ! 😉 )

        c’est pas 20 morts , mais 20 millions !

        Izvinitsié , pardon !

  • Privet Thomas,

    Je partage entièrement ton analyse.
    A ceci près que Hollande aurait pu au moins trouver une solution “entre deux” comme l’a fait A. Merkel : dépôt de gerbe sur la Tombe du Soldat inconnu avec Vladimir Poutine.

    Bonne journée; Adrien.

  • Да, c’est une honte que le représentant officiel de la France (on ne peut pas décemment appeler ça un “président”, même sans majuscule) ne se soit pas déplacé pour remercier un peuple qui a autant sacrifié pour nous libérer !…
    C’est innommable. Il n’y a pas de mot poli pour décrire cela. Et quand on voit l’importance que les russes accordent à cette date, c’est encore pire !
    J’espère que le peuple russe comprend que “les français” ne sont pas “Hollande” et les sous-humains de son espèce… On ne peut qu’attendre qu’il parte, en croisant les doigts qu’ils ne nous refilent pas son clone (ce qui est mal parti, mais bon…) 🙁

  • Notre absence à ces commémorations est inexcusable et préjudiciable dans notre relation à la Russie. De quoi blesser tout un peuple qui nous admire tant (jusqu’ici). il a besoin de notre reconnaissance que nous nous acharnons à lui refuser.

    Effectivement, si les russes on partiellement “oublié” les purges les goulags et les déplacements massifs de populations, nous avons “oublié” le rôle des russes dans notre liberté d’aujourd’hui.

    La différence, est les russes eux, ne nous font pas la leçon.

    Je ne connaissais pas l’anecdote sur le 9 mais plus important que Noël. Mais tout bien réfléchi, ça coule de source.

    Cette parade avec les portraits des victimes portés par leurs famille était très impressionnante.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Il faut remplir les cases signalées par une étoile *